humour et exercices d'écriture.

au menu de l'année 2004
histoires de ...   faut pas pousser   nouveau virus

au théâtre : le bourgeois Gentil normes

Quelques cadavres exquis
créés le mercredi 14 janvier 2004

1. Lorsque le curé ôta sa chasuble, il vit un capucin armé d'une fourchette et d'une cuiller pour aller à la montagne au moins une fois dans sa vie, ne serait-ce qu'en moyenne montagne….Hou qu'elle était haute celle-là! Très haute! Oh qu'elle était belle ma Laure; je la voyais encore le jour. La nuit elle me hantait les lieux d'aisance aux parfums d'ellébore. Vaste empire du n?e dégageant des odeurs chavirantes.Comme les Titanic. Et comme le Titanic, tout s'enfonce en eau profonde à jamais, à jamais, à jamais.

2. Aujourd'hui c'est la remise des tableaux d'honneur soit dit des cadeaux; lesquels étaient étonnamment décevants, comme l'avaient été ces quinze longs jours. Car hélas ses jours étaient comptés! Mais j'en ai marre de vos comptes de grippe-sou acariâtre, avide, guettant chez l'autre le moindre signe de faiblesse. La faiblesse de la pensée conduit Castoriadis à parler de l'ère de la futilité, je n'en possède guère et guerriers font la guerre, et non des pets, ce qui ne laisse présager qu'un avenir incertain.

. Elle arrive devant une porte close, et hésite entre la brune et la blonde et finit par choisir la rousse que voilà, vais-je lui plaire ? Ou dois-je la présenter à sa mère, qui était plus que redoutable. Ça me rappelle le requin dans Nemo: cruel mais volontaire. C'était ma station de métro. Boulot, dodo, la vieille rengaine des ringards de
soixante-huit. Nombre béni car il préfigurait le suivant, théâtre des délices. Les délices du sommeil m'entraînent au bout du monde. Tout comme nous sommes tous tributaires de la Gare de Perpignan.

4. On peut dire avec certitude que l'erreur est vraiment vraiment très agréable; ah si seulement….si seulement je pouvais en trouver chez le boulanger, qui las de pétrir les miches se lança dans la politique vain mot qui nous partage parfois et qu'il n'est pas bon de soutenir, cette démarche pourtant absurde mais néanmoins
nécessaire à l'éducation des masses aux yeux carrés à force de regarder. Regarder! Je prenais mon pied à regarder, je ne m'en lassais pas et l'on me trouvait souvent très indécent, comme un vieillard qui ne croit plus à rien, plus rien qui ne sembla réduire l'énorme éclat de rire qui les avait saisis, inextinguible, gigantesque, monstrueux, et par lequel ils allaient vivre la plus belle expérience de leur vie: la mort.

voir le meu ! 5. Les désordres climatiques sont à l'image des désordres sociaux de notre époque qui est complète ou con et plate, allez savoir ! Le plus important est de
rechercher dans quelle mesure les ministres de l'actuel gouvernement Raffarin. C'est pourquoi Chirac et Sarkozy, le diable en boîte, chevauchait Cécilia qui
se déhanchait au son d'un chachacha jusqu'à ce qu'une personne l'interpellât. La suite de cette histoire est encore plus incroyable, histoire, qui devait se répéter indéfiniment.

6. Le chinois commençait sa partie d'échecs. Ce n'était pas juste du tout, à cet âge-là, une source de plaisirs et de bonheurs. Brise légère, rayon de soleil, caresse au coin de l'œil, partager du silence, rien ne lui faisait plus l'impression de toucher à l'éternité qui se dégrade peu à peu dans l'abîme du présent ou absent je ne
sais, et si tu sais ce que tu fais tu pourras faire ce que tu veux obtenir l'aménagement idéal pour aboutir à un embouteillage magnifique à paris ou à Rome, Paris, Milan ou Tokyo, je ne sais plus vraiment où….

7. C'est pas Dieu possible, il a dû oublier de se laver les dents qui sont le fondement de notre mâchoire dents de la Mer et de la Terre et ciel pour assouvir un besoin de vraiment dire pourquoi aujourd'hui plus qu'un autre jour…. Ce jour si doux où nous nous sommes rencontrés… par hasard sur le chemin de Compostelle, dans
un bouge où tout bouge et où chacun saute sur tout ce qui bouge voilà un endroit particulièrement approprié pour enfin pouvoir se reposer cinq minutes.


Denis ... histoires d'amour 

Après une longue nuit d'amour intense, le gars se retourne sur le dos et regarde un peu partout dans la chambre. Il voit la photo encadrée d'un homme sur la table de chevet près du lit. Naturellement, il commence à paniquer.
« Est-ce ton époux? » demande-t-il nerveusement.
« Ben non idiot » répond-elle en se blottissant contre lui.
« Ton ami alors? »
« Pas du tout » dit-elle en lui grignotant une oreille.
« C'est ton père ou ton frère? » dit-il pour se faire rassurer.
« Bien sûr que non » dit-elle en riant.
« Qui diable est-ce? » demande le gars perplexe.
Calmement, la fille le ramène sur elle, l'enlace fermement dans ses bras et, lui murmure à l'oreille :
"Moi avant mon opération"



chez les Malentendants

Armand et Hortense vont chez le médecin, pour une visite de routine.
Celui-ci s'apercoit que Hortense porte une prothèse auditive et s'informe.
Hortense, de vanter les bienfaits de cet appareil et de conclure "et surtout on aura plus d'enfants"
Le médecin s'étonne et dit ne pas comprendre.
Hortense de répondre :
"ben, avant quand on s' couché, l'Armand me disait "on dort ou quoi" et moi comme je n'entendais pas je répondais : "quoi ?"

chez les plus âgés ...

Un vieux monsieur accepte, un peu à contrecoeur, de prendre du Viagra pour faire plaisir à sa femme. A peine sorti de la pharmacie, il ingurgite la pilule miracle et se retrouve avec une belle érection avant même d'être arrivé chez lui. Tout heureux de cette nouvelle raideur, il s'empresse d'en faire part à sa femme. Tous les deux se retrouvent vite fait dans la chambre à coucher et le pépé montre son cierge droit comme un I.
Mémé se déshabille sans attendre, s'approche de l'engin à la fierté retrouvée, et là, comme un soufflé qui se dégonfle, pépé perd tout son panache et se retrouve mou comme un vieil élastique.
Le pépé n'a pas l'air surpris et dit à sa femme :
- Tu vois, je te l'avais dit, même droguée, elle te reconnaît ...
Super Jac !
Mais vais je oser la mettre dans ma page Humour ?
C'est pas beau de se moquer des vieux ... Tu verras bientôt ... (bM)



FAUT PAS POUSSER


C'est l'histoire d'un mec complètement bourré qui se permet de sonner chez des gens à 4 Heures du matin.
L'homme de la maison se lève, dans le coaltar et demande : "Qu'est-ce que tu veux?"

L'autre répond, "Viens me pousser !! Il faut que tu viennes me pousser!!"
Le propriétaire de la maison lui dit: "Je ne te connais pas, il est 4 heures du mat, tu me réveilles pour me dire de te pousser, va te faire foutre....".

L'ascenseur (cliquez) De nouveau dans sa chambre, il se remet au lit. Sa femme n'est pas contente du tout et lui dit:
"- Quand même tu exagères, cela t'est déjà arrivé d'être en panne, tu aurais pu le pousser ce pauvre type.

- Ouais, mais en plus il est bourré.

- Raison de plus pour le pousser, il ne va pas y parvenir tout seul.
Non là vraiment je ne te reconnais pas , et je suis très déçue de ton attitude..."

Son mari, pris de remords, se rhabille et descends. Il ouvre la porte et dit :

"- Eh mec, je vais te pousser, tu es où ?"

Et le mec bourré répond:

"- Là, sur la balançoire!"


Nouveau virus !

Si vous recevez dans les prochains jours une enveloppe avec l'en-tête de l'Administration fiscale
NE L'OUVREZ SURTOUT PAS !

Elle contient un virus capable de vous faire perdre l'équivalent de deux mois de salaire.
>
Il s'agit d'un piège grossier pour vous extorquer de l'argent, sous prétexte de renflouer les caisses de l'état, cet argent irait en fait a des entreprises peu scrupuleuses
(Police, radars routiers, douaniers, fonctionnaires et profs...)

> NB : Il a été établi que ce virus sévissait aussi dans d'autres pays

Pour ne plus être la victime de ce vol organisé, il ne vous reste qu'une chose à faire,

voir instructions illustrées...



vers Mars 2004 vers site 2004