Chloé en janvier 2007 Janvier

    2007 

pour nous écrire : cliquez !

Actualité

la campagne présidentielle

L'abbé Pierre (cliquez)
l'abbé Pierre (cliquez)
 
    
photos   


Yaël et ses oeuvres.
Elle s'est fait faire des belles tresses à Rouen.

avec son père (photo de Thérèse C)


en tête à tête en attendant le retour de Françoise.(voir la suite ...)



Voyez sur le blog  "le confit de figues"
cliquez sur les images pour les agrandir


communication par la webcam



Camilla  à la piscine avec sa classe

le 23 janvier 07
en attendant le froid



les figues de l'été

La confiture d'oranges amères ou "d'agrumes" dirait Françoise.
Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître…(ou de maîtresse) !
Très à l'aise entre sa nouvelle vie et ses anciennes habitudes, partagée entre ses découvertes sur Internet et les convenances familiales, Françoise trouve de multiples occasions de "s'éclater". Défendre son point de vue, discuter, tenir la maison, elle sait faire. Se montrer, se mettre en avant, elle n'ose pas trop. La cuisine est son domaine, personne ne peut lui disputer la place. Et quand elle y fait des confitures… n'en parlons pas. Il se trouve quelques spécialités où elle est imbattable et difficile à remettre en question, la confiture d'oranges en est une.
Elle aura discuté avec ses amies, Mireille ou d'autres afin de comparer les recettes car des petites variations sont possibles. Elle commandera son cageot d'oranges amères et ira le chercher à Aubagne. Il faudra ensuite respecter un rituel compliqué :
  •  Couper les fruits en fines rondelles en laissant la peau mais pas l'entame
  •  Les faire macérer pendant un certain temps (quelques jours) dans la bassine à confiture en cuivre rouge s'il vous plait ! Il faudra y mélanger dans un rapport bien précis, une certaine quantité de citrons également découpés en fines lamelles.
  •  Oter tous les pépins qui seront captés et utilisés séparément afin d'en recueillir la pepsine qui fera la consistance finale.
  •  Cuire l'ensemble une première fois, laisser reposer encore quelques jours (il est possible d'avoir d'autres occupations pendant ce temps mais l'esprit sera sans cesse dirigé sur le résultat à obtenir)
  • L'œil exercé aura su discerner le moment propice pour ajouter, justement pesé, le sucre en poudre qu'il aura fallu aller quérir spécialement car les réserves seront toujours insuffisantes.
  • Dernier temps et nullement le moindre : la vraie cuisson. Même attiré par l'odeur exquise de fleurs d'oranger il ne s'agit pas de stationner à proximité de l'opératrice ou tenter de touiller le mélange bouillonnant pour éviter le dépôt caramélisé au fond de la bassine. Chacun sa place !
  • L'opératrice en profitera alors pour ajouter au mélange quelques ingrédients dont elle gardera le secret.
Une révélation sans doute car c'était la première fois qu'elle réalisait cette spécialité et elle en est très contente !
Pour les fruits rouges, le processus est sensiblement le même. L'impératif étant d'utiliser des produits de saison. Françoise ira alors sur le marché faire son choix alors que d'autres préféreront consommer exclusivement la production du jardin.

pour l'Annonciation :
Sujet:
"Abordez, de manière concise, les trois domaines suivants:
1) Religion
2) Sexualité
3) Mystère
  • Une seule copie a reçu 20/20 - La voici :
"Mon Dieu ! Je suis enceinte ! Mais de qui ?"
(communiqué par G.C.)
Double vision : un .pps "illusion"
Couloir de bus : vidéo humoristique
communiqué par Georges3

vers site 2007