notre calendrier japonais Janvier 2006

La fin d'année 2005
à Paris les 1 & 2 janvier 2006
les chorales A Coeur Joie, nos artistes : Thérèse C., Viel
 à Aix Janvier   Anniversaire d'Anne Françoise
à Gémenos avec les Cannellas  le 21 avec les Avril

le 27  il neige à Aix  !   les enfants Delenne et Certano

(les images peuvent ne pas s'afficher immédiatement mais progressivement suivant la vitesse de téléchargement)


Il est ...

Les voeux,*  diaporamasHumour,  Langue de bois
vers le plan du site 2006 films et diaporamas écrivez nous : cliquez ! album 2005 vers Février
Un avenir pour le château de Bel Air *
Actualité

Les voeux de Jaoui Family  (Gimcana 33)
L’ASTROLOGUE NOUS A DIT  :  2006 sera semblable à 2005... en pire.
  •  La mondialisation va être encore plus favorable à quelques-unes... et désavantageuse pour la majorité.
  •  Le problème de l’emploi fera encore l’objet d’un collage intensif de rustines.
  •  Les politiques confirmeront que l’intérêt du public est le cadet de leurs soucis.
  •  Les experts continueront à donner de doctes explications de ce qui s’est passé.
  •  Les Cassandre décriront le déclin accéléré de la France.
  •  L’innovation sera toujours un mot d’ordre incantatoire.
En douce, son assistante nous a refilé les antidotes, résumés en une phrase “Malheur à ceux qui ont le passé comme unique perspective d’avenir.” Avant, ce n’était pas mieux.
Demain ne chantera pas. Demain sera positif si :
  •  nous nous relevons les manches
  •  nous remettons les “élites” à leur juste place
  •  nous cessons de nous victimiser
  •  nous mobilisons les énergies créatives pour réussir l’innovation, au jour le jour et dans de grands projets
  •  nous traitons les autres comme nous aimerions être traités par eux
  •  nous substituons la logique du OU par celle du ET (voir Gimcana 32)
  •  nous continuons à être amoureux de la vie...
Le programme GIMCA pour 2006
LE PROGRAMME IDEAL D’UN CANDIDAT A LA PRESIDENTIELLE
(Conclusions d’une recherche entreprise par Createca, qui agit aussi comme “laboratoire de recherche” de Gimca.)
  •  Affirmation de l’identité française dans le respect des spécificités culturelles (unité dans la diversité)
  •  Implication du plus grand nombre (individuellement et collectivement) dans la recherche de solutions originales aux problèmes nouveaux et anciens.
  •  Ecoute et dialogue constants, à tous les niveaux.
  •  Promotion de valeurs “concentriques” : France (Europe(Occident(Monde.
  •  Primauté à l’éducation : technique/humaniste/artistique.
  •  Investissement (humain plus que financier) dans l’innovation.

Les voeux
Par la poste ou par Internet des voeux reçus :

les 4 Delenne !

voeux de Jphi et Cordula au Japon




dans la famille Bitterlin-Lamy la famille Marie cliquez

voeux de Thérèse M.
voeux Viel

Nymphéas de Monet

 

voeux de Patrice C.  voeux Christiane et Michel B. voeux Schlosser (cliquez)
voeux Henri H et Lydie

diaporamas et humour
: Ice sur le lac Léman    géographie "humoristique" et les pensées du Chat (communiquées par GC)


 Bonne année quand même !
- Les clodos dans Paris, ce n'est plus ce que c'était.
- Ah ouais ?
- Je te jure, c'est dingue quand même.
- Ah...
- Oui, ils ne sont pas à plaindre, vraiment.
- Ah...
- Tu vois, en ce moment, il fait vachement froid. Il gèle.
- Ouais...
- Je croise un clodo dans la rue. Il me fait de la peine à cause de ce froid de gueux.
Je me dis qu'il doit être malheureux, qu'il n'a pas de famille pour les fêtes de fin d'année, qu'il est tout seul à la rue.
Alors il faut faire quelque chose. Je cherche un bistrot et une boulangerie.
J'achète un croissant et un chocoalt chaud. Putain, c'est cher un chocolat ! Presque 4 euros à emporter !
 Je retrouve le clodo et je lui tends. Me crois pas, il me fait la gueule !
"C'est quoi ? un chocolat ? je dé-tes-te le chocolat chaud !".
Tu imagines la honte ? Il a pas une thune et il refuse mon chocolat !
 Alors que je me casse pour lui acheter un bon truc.
Il a même pas voulu de mon croissant. Il fait la fine bouche !
- T'as fait quoi du chocolat ?
- Ben je l'ai jeté !
- Tu l'as pas bu ?
- ça va pas, c'est dégueulasse. Je déteste le chocolat chaud !

 
Souriez, vous êtes sans doute filmé.
 Par un beau matin de printemps, un petit garçon sort pour la première fois  la belle bicyclette qu'il a reçue pour Noël.
 Il rencontre SARKOZY à cheval.
 SARKOZY le regarde et lui dit :
      - Ta bicyclette est bien belle, l'as tu reçue du Père Noël?
      - Oui Monsieur SARKOZY.
      - Alors, lui dit SARKOZY tout en lui donnant une contravention de 25 euros, tu donneras ça a ton papa, et tu diras au Père Noël que la prochaine fois, il faudra qu'il mette un voyant rouge à l'arrière de ta bicyclette.
 Le petit gars prend le ticket et dit à SARKOZY :
      - Votre cheval est bien beau, c'est aussi un cadeau du père Noël ?
 SARKOZY qui décide de rentrer dans le jeu lui répond :
      - Oui, c'est aussi un cadeau du Père Noël, pourquoi ?
 Et le gamin de lui répondre :
      - Alors vous direz au Père Noël que pour un cheval, le trou du cul se met derrière et non dessus.

 Voeux de Vincent,

Non à la pornographie ? (de Hubert J.)  A l'Elysée, prière obligatoire
Les dessins du Canard

 
cliquez sur les images pour les agrandir

(au 15 décembre Sharon est depuis quelques jours dans le coma. On se demande s'il n'est pas déjà mort.)
L’après Sharon ?
L'évacuation de la bande de Gaza durant l'été 2005 a représenté, un autre exemple édifiant.
Pendant des semaines, les médias internationaux ont braqué leurs projecteurs sur les quelques milliers de colons évacués, s'étendant sur leur souffrance comme sur les pleurs des soldats chargés de les évacuer. Peu de journalistes ont rappelé que la « colonisation » représente, selon les normes de la Cour pénale internationale, un crime de guerre. Que nombre de ces colons sont des fanatiques près à faire le coup de feu contre les civils palestiniens. Que des dizaines de milliers de Palestiniens de Gaza ont été déplacés au cours de ces dernières années, sans que cela soulève la moindre émotion en Occident. L'évacuation de la bande de Gaza durant l'été 2005 a représenté, de ce point de vue, un autre exemple édifiant. Pendant des semaines, les médias internationaux ont braqué leurs projecteurs sur les quelques milliers de colons évacués, s'étendant sur leur souffrance comme sur les pleurs des soldats chargés de les évacuer. Peu de journalistes ont rappelé que la « colonisation » représente, selon les normes de la Cour pénale internationale, un crime de guerre. Que nombre de ces colons sont des fanatiques près à faire le coup de feu contre les civils palestiniens. Que des dizaines de milliers de Palestiniens de Gaza ont été déplacés au cours de ces dernières années, sans que cela soulève la moindre émotion en Occident. (d'après Le Monde Diplomatique)
(le 27 le Hamas remporte les élections palestiniennes...)

1
2
3
4
Mesdames, messieurs, 
la conjoncture actuelle 
doit s'intégrer à la finalisation globale 
d'un processus allant vers plus d'égalité. 
Je reste fondamentalement persuadé que 
la situation d'exclusion que certains d'entre vous connaissent 
oblige à la prise en compte encore plus effective 
d'un avenir s'orientant vers plus de progrès et plus de justice
Dès lors, sachez que je me battrai pour faire admettre que 
 l'acuité des problèmes de la vie quotidienne
  interpelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l'avant
dans la voie  d'une restructuration dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité. 
Par ailleurs, c'est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd'hui que 
 la volonté farouche de sortir notre pays de la crise 
a pour conséquence obligatoire l'urgente nécessité
d'une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques.
Je tiens à vous dire ici ma détermination sans faille pour clamer haut et fort que 
 l'effort prioritaire en faveur du statut précaire des exclus 
conforte mon désir incontestable d'aller dans le sens 
d'un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.
J'ai depuis longtemps (ai-je besoin de vous le rappeler ?), défendu l'idée que 
le particularisme dû à notre histoire unique 
doit nous amener au choix réellement impératif 
de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires.
Et c'est en toute conscience que je déclare avec conviction que 
 l'aspiration plus que légitime de chacun au progrès social 
doit prendre en compte les préoccupations de la population de base dans l'élaboration 
 d'un programme plus humain, plus fraternel et plus juste.
Et ce n'est certainement pas vous, mes chers compatriotes, qui me contredirez si je vous dis que 
 la nécessité de répondre à votre inquiétude journalière, que vous soyez jeunes ou âgés, 
entraîne une mission somme toute des plus exaltantes pour moi : l'élaboration 
d'un projet porteur de véritables espoirs, notamment pour les plus démunis. 
Langue de bois
Commencez par la case en haut à gauche, puis enchaînez avec n'importe quelle case en colonne 2, puis avec n'importe laquelle en 3, puis n'importe laquelle en 4 et revenez ensuite où bon vous semble en colonne 1 pour enchaîner au hasard.
Mais surtout n'oubliez pas d'y mettre l'intonation et la force de conviction...
Campagne iFRAP 2007 -  http://www.ifrap.org/ifrap-2007/pages/Cours-ENA.htm


marre des mails-chaînes!!!

Je veux remercier tous ceux qui m'ont envoyé des E-mails chaînes pendant toutes ces années. Car, grâce à votre bonté,(je précise que c'est ironique!!!!!!) :
1. J'ai arrêté de boire du Coca depuis que j'ai découvert que ça sert à enlever les taches de tartre dans le WC.
2. Je ne vais plus au cinéma tellement j'ai peur de m'asseoir sur une aiguille infectée par le virus du SIDA.
3. Je pue car je ne mets plus de déodorants qui peuvent provoquer le cancer.
4. Je ne stationne plus la voiture dans aucun parking car j'ai peur qu'on me donne un échantillon de parfum pour me droguer et puis me violer.
5. Je ne réponds plus au téléphone car on peut me demander d'appeler un numéro long et stupide et après je vais recevoir une facture infernale avec des appels en Ouganda, Singapore ou Tokyo.
6. Je ne bois plus des boissons en canettes car je peux attraper une maladie
7. Quand je sors en boîte, je ne regarde aucune fille(gars), même si elle(il) est très belle (beau)car j'ai peur qu'elle(il) m'emmène à l'hôtel et qu'elle(il) me drogue pour après m'enlever un rein et le revendre au marché noir.
8. J'ai versé aussi toutes mes économies sur le compte de Amy Bruce, une pauvre petite fille qui était malade à l'hôpital plus ou moins 7000 fois. (C'est drôle cette petite fille a toujours 8 ans depuis 1995...)
9. Mon GSM Nokia gratuit n'est jamais arrivé, ni les entrées que j'avais gagnées pour des vacances payées à Disneyland.
10. J'ai remis 21 fois la boum que j'organise le jour ou je reçois ma caisse gratuite de "Veuve Clicquot" et les copains invités, me tirent tous la gueule.
11. J'ai inscrit mon prénom parmi 3000 autres sur une pétition et j'ai sauvé une espèce menacée d'écureuil.
12. J'ai su 170 fois que Msn Hotmail allait supprimer mon compte.
13. Je connais la recette pour ne plus être célibataire. (Il suffit d'écrire le prénom d'une personne sur un papier en pensant très fort à elle puis de se gratter le cul en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre autour d'une Renault 4L.)
14. J'ai accumulé environ 3000 ans de malheur et je suis mort 67 fois à cause de tous les chain-mail que je n'ai pas renvoyés.
15.J'aurais dû recevoir je ne sais combien de factures car depuis le 1er août msn est soit disant devenu payant!!!
A tous un GRAND MERCI !
IMPORTANT : Si tu n'envoies pas cet e-mail dans les prochaines 10 secondes, à au moins 8 500 000 personnes, un dinosaure bleu viendra bouffer ta famille demain à 17h30. ALORS MEFIE TOI !!
Toi aussi envoie cette chaîne et passons aux choses sérieuses ! fais copier-coller et CCI pour pas qu'il n'y ait plein d'adresses sur le mail...

en janvier 2006